Patrice mon histoire

Bonjour à toutes et à tous!

Je me présente, je me nomme Patrice. Je travaille en tant que médium depuis plusieurs années et j’ai intégré ce site il y a peu de temps.

J’ai rejoins ce site médium.ch pour former une équipe performante.

L’histoire dont j’ai envie de vous partager est l’histoire de ma vie. C’est une histoire simple, captivante et unique.

J’ai débuté ma carrière très jeune. J’étais dans un univers bien approprié pour développer paisiblement mon don.

Mon père était déjà voyant et d’ailleurs ils travaillent en tant que tel jusqu’à aujourd’hui.

Autrement dit, j’ai hérité mon don de voyant par lui, lui même l’avait hérité de son grand père à lui. Autrement dit, mon don vient de mon arrière grand père

Les premiers signes de ma capacité de divination étaient apparus alors que je n’avais que 7 ans.

Je n’étais qu’un petit garçon, je ne savais pas encore faire la distinction entre les choses qui se présentaient à moi.

Je n’avais qu’une idée en tête, toujours joué.

Mon père était déjà au courant de mon don et il me mettait un peu en garde contre mes camarades.

Il me répétait toujours qu’il était possible que je ne ressemblais pas à d’autres enfants.

Mes facultés étaient latentes jusqu’à ce que j’aie atteint l’âge de bien comprendre.

Quand j’étais âgé de 12 ans, je me plaignais toujours de beaucoup de choses qui se passaient en moi.

Lorsque j’étais en compagnie de mes amis, je voyais les événements de leur vie dans ma tête.

Ce qui était impressionnant très proche de lui, c’est que je pouvais voir des faits qui se sont déjà déroulés, le présent, ainsi que l’avenir.

Comme ce qui s’était passait avec un certains dénommé Marc dont j’avais vu le passé. Je me souviens très bien c’était son anniversaire.

Il avait 13 ans, je lui ai serré la main pour lui souhaiter une très bonne fête et j’ai eu comme une sorte de visions sur ce qui s’est passé dans sa vie bien avant.

J’ai vu une douleur intense, une tristesse énorme quand il était encore plus petit, il avait perdu un être cher de lui.

C’était sa petite sœur. Je lui ai demandé car il n’avait jamais révélé l’existence de cette personne.

Alors, il m’a dit en silence que c’était une histoire qu’il n’aimait pas trop discuter car cela lui rend toujours triste.

Il était vraiment étonné de ma capacité à savoir les choses cachées enfouies dans le passé.

C’était à ce moment précis que j’étais vraiment convaincu que j’avais un don exceptionnel, un don que tout le monde ne possédait pas.

Mon père avait aussi ce don mais je ne le savais pas encore.

Comme je voyais Marc si triste, j’ai senti son envie de discuter encore une dernière fois avec sa petite sœur.

Alors j’ai demandé à mon père de m’aider à activer mon don de médium. C’est à dire celui de pouvoir se connecter avec les esprits des personnes décédées.

Puisqu’avant, je pouvais voir et parler avec les esprits mais j’avais juste un peu la trouille alors, je faisais semblant d’ignorer.

Ensemble avec mon père, On avait évoqué un membre de la famille déjà parti dans l’autre monde et cela a vraiment marché.

Je suis alors revenu vers Marc pour lui proposer une séance de médiumnité pour parler avec sa petite sœur.

Il avait accepté, et on l’a fait hors de vue de nos amis. Il était si content à cause du fait que sa sœur voulait aussi lui laisser un petit message.

Cet épisode m’a vraiment affecté, j’ai par la suite pris la décision vers mon adolescence d’assumer avec fierté mon don extraordinaire.

Je m’amusais alors à m’exercer avec beaucoup de mes amis.

Certains y croyaient, alors que d’autres ne donnaient pas de valeur à ce que je pouvais faire.

Un jour ma meilleure amie me demanda ce qu’allait être son avenir, elle voulait savoir précisément ce qu’adviendrait sa famille.

Est-ce qu’elle sera réunie un jour. Mariam, son nom, avait alors, 16 ans. Son père a quitté sa mère pour vivre à l’étranger.

Il l’a quitté pour une autre femme. Mariam espérait en cachette le revoir un jour mais sa mère trop rancunière l’empêchait de lui contacter.

Elle ne laissait à Mariam aucune possibilité de voir son père. J’ai fais alors une consultation pour elle. Je me suis concentré sur son avenir.

J’ai alors vu clairement que son père était sur le point de revenir au pays. Il allait faire tout pour retrouver sa fille.

Un mois plus tard, il est vraiment revenu, il a vraiment regretté son comportement et la famille de Mariam était alors de nouveau réunie.

Elle était tout de suite venue me voir quand son père est arrivé, en me disant: “Patrice, tu es vraiment un génie, il est vraiment revenu mon papa, je te remercie”.

En même temps, je n’étais plus surpris car j’étais déjà sûr de ma faculté à prédire l’avenir. J’ai récolté cette succession de mon père.

Une fois que j’ai terminé mes études, je m’étais résolu à faire de la voyance une véritable profession car beaucoup de gens le réclamaient.

Sans compter que j’étais déterminé à faire ce qui me plaisait.

En revanche, ce qui allait vraiment bouleversé ma vie s’était produit au moment où j’avais rencontré ce que pensais être l’amour de ma vie.

C’était une jolie femme avec qui je comptais passer les restants de mes jours. C’était avec elle que j’ai connu l’amour et j’étais prêt à tout laisser pour elle.

Elle ne croyait pas aux arts divinatoires sous prétexte que c’était contraire à la volonté de Dieu.

Elle ne voulait pas m’épouser si je restais dans ce domaine. Par conséquent, j’avais tranché pour l’élire comme ma femme.

J’avais alors changé de métier tout en sachant que ce qui était écrit pour mon futur n’était pas du tout cela.

Mais quand même, j’étais prêt à tout sacrifié pour elle, même celle qui m’étais prédestiné.

Après 3 années de vie communes, je sentais que même si je l’aimais beaucoup, je n’étais pas heureux. Quelques choses me manquaient.

Je me posais diverses questions, peut être avais-je pris la mauvaise décision. Après quelques jours de réflexions j’ai supplié ma femme de bien réfléchir aussi.

Le fait que je devais travailler en tant que voyant ne devrait pas lui déranger autant. Tout compte fait, elle n’avait pas accepté.

Et c’était mieux ainsi étant donné que rien ne fonctionnait entre elle et moi.

J’aurai voulu que les choses se fussent passées autrement mais finalement, l’unique solution était la séparation.

En définitive, je me suis consacré à devenir ce qui était réservé pour moi depuis toujours, c’est à dire être un grand voyant.

C’est ainsi que moi Patrice je me suis déterminé à exercer le métier que mon père a laissé et que j’aimais également.

J’ai fait des évolutions peu à peu et maintenant, je suis un expert en la matière.

Actuellement, je reçois des centaines de consultants tous les jours car j’aide à résoudre les problèmes sentimentaux, financiers et ceux liés à la profession.

J’emploie la numérologie pour donner de la qualité à mes consultations.

La numérologie ou l’utilisation des chiffres est une méthode facile à comprendre car tout ce qui nous entoure, notre environnement est associé à des nombres.

Voilà mon histoire, j’ai fait le meilleur des choix en décidant d’aider les autres et d’être un conseiller de vie.

Mon activité actuelle me permet d’accorder de l’assistance à tous ceux qui en ont besoin. Et c’est un métier admirable et adorable.

J’apporte des réponses à toutes sortes d’interrogations.

J’offre également un service de médiumnité car j’ai la possibilité de transmettre un message de l’au delà jusqu’au monde des vivants.

Ensemble, je peux aussi chercher les solutions dans vos difficultés amoureuses, le retour d’un ex, la rencontre de l’être aimé.

Ensuite, les problèmes liés à l’argent comme les soucis avec la banque, des manques d’entrée d’argent ou encore les mauvaises gestions.

En plus de cela, je donne des clarifications sur les problèmes professionnels, par exemple les problèmes relationnels avec les collègues ou encore les disputes avec les supérieurs hiérarchiques.

Enfin, je fais une interprétation des rêves ou toute autre question qui peut tracasser vos esprits.

Alors, n’hésitez pas à me contacter car je suis disponible à tout moment.

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

CODE 515